Contactez-nous
> Nous écrire
Parrainage
-10%
Point de fidélité
20€ d'achats = -1€
Satisfait ou
Remboursé
Paiement sécurisé
CB, Paypal, Chèques
Livraison gratuite
A partir de 50€
d’achat
Contactez-nous
> Par mail
07 81 19 95 58
Témoignages
Ils nous ont fait confiance
Sur Facebook
1 Like = 1€ offert
parrainage
> Plus d’infos
Points de fidélité
> Plus d’infos
Satisfait ou
remboursé
Papilles Détendues - L'épicerie qui s'adapte à votre mode de vie
Livraison gratuite dès 50€ d’achat !
Le Blog des Papilles Détendues - L'épicerie sans gluten en ligne
  Retour aux billets

L’histoire du thé et ses bienfaits sur la santé

thé detox

Description et origine du thé

Le thé est une boisson aromatique concoctée à partir d’une composition de feuilles et de bourgeons, associés à une percolation ou une infusion d’eau. Ces feuilles et bourgeons proviennent d’un arbuste portant le nom de théier. Ce dernier est originaire d’Asie et plus précisément de la Chine, où il est cultivé depuis l’antiquité. La religion bouddhiste a même instauré la consommation de thé comme une aide pour améliorer la méditation. Ceci dans des pays comme le Japon et la Corée. Le thé est également une boisson désaltérante, délicieuse, et très bénéfique pour l’organisme. Par ailleurs, c’est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l’eau bien sûr. Elle peut être consommée chaude, tiède, ou encore froide. Il est important de noter que les plus grands producteurs mondiaux de thé sont la Chine, l’Inde, le Sri Lanka, le Kenya, le Viêt-Nam et la Turquie. Ces pays représentent 75% de la production mondiale de thé.

Arrivée du thé en occident

C’est au 16ème siècle que des rumeurs sur le thé ont été rapportées en Europe par des voyageurs hollandais. Puis elles se sont accentuées au 17ème siècle grâce à des voyageurs portugais et italiens. Finalement, c’est en 1606 que le thé est ramené en Europe par un navire hollandais de la Dutch East Company. Puis en 1636, le thé débarque en France sous le règne de Louis XIII. Deux ans plus tard c’est au tour des russes de découvrir la fameuse boisson. Les britanniques ne la découvre qu’en 1650, et finissent par changer leurs boutiques de café pour des salons de thé à partir du 18ème siècle. Vers la même période, le thé arrive aux Etats-Unis où il est commercialisé par la Compagnie des Indes Orientales. Par la suite, il a fini par se répandre à travers le monde entier.

Le commerce du thé

Le commerce du thé a commencé à être un commerce des plus fructueux à partir du 10ème siècle. L’Asie et le Moyen-Orient avait déjà développé un commerce important. En effet, ces producteurs de thé étaient aussi les plus grands consommateurs de la boisson. C’est au 18ème siècle que le thé devient la boisson préférée des Anglais et que la demande marchande commence à affluer sur les marchés. Ainsi, les premières boutiques spécialisées en thé ouvrent à Londres sous le règne de Charles II. Le commerce en question était contrôlé par la Compagnie des Indes Orientales. De plus, c’est elle qui permet l’arrivée du thé en Amérique du Nord à des fins commerciales. Aujourd’hui, le commerce du thé dans le monde représente une production d’environ 4 millions de tonnes par an. Il est désormais contrôlé par des multinationales implantées un peu partout dans le monde. 
7 entreprises contrôlent 90% du commerce du thé. Ce sont par exemple Lipton, Red Rose ou encore Salada.

Les différents types de thé

La diversité des terroirs présents à travers le monde est à l’origine du fait qu’il existe plusieurs types de thé. Cette large gamme découle aussi de la manière de cultiver le théier et de traiter ses feuilles après la récolte. Et donc, nous avons selon les régions du thé vert, du thé noir, du thé blanc, du rooibos, ou encore du chaï pour ne citer que ces quelques-uns. Toutefois, ces types de thé différent selon la qualité et le goût.

Le thé vert

Le thé vert fait partie des types de thé les plus consommés dans le monde. Il est obtenu en flétrissant et en chauffant les feuilles après récolte à haute température. Ce procédé permet de supprimer les enzymes à l’origine de l’oxydation. Par la suite, les feuilles sont roulées pour être séchée à plusieurs reprises afin d’obtenir une forme particulière. Toutefois, l’obtention du thé vert varie selon deux méthodes dont l’une japonaise et l’autre chinoise. Concernant la méthode chinoise, les feuilles sont séchées au feu dans des bassines en cuivre avant d’être roulées et séchées. Dans la méthode japonaise, le chauffage se fait à la vapeur le temps d’une minute avant de rouler les feuilles et de les sécher.

Le thé noir

Ensuite vient ce que les chinois nomment thé rouge et que les occidentaux appellent généralement thé noir. Cette différence de couleur correspond notamment à la couleur des feuilles qui est noire et celle de l’infusion qui est rouge. Aussi, le thé noir en Chine porte le nom de thé post-fermenté et n’est pas le même que dans les pays occidentaux. D’où la confusion dans laquelle se retrouve souvent les consommateurs. Le thé noir occidental est principalement fabriqué par les britanniques qui utilisent une méthode chinoise plus modernisée. Celle-ci a été instaurée au milieu du 19ème siècle et fait intervenir des machines telles que les broyeuses, tamis, séchoirs et bien d’autres encore pour procéder à la fermentation des feuilles. La boisson est un peu plus forte que le thé vert.

Le thé blanc

Il existe par ailleurs le thé blanc qui est originaire de Chine et qui fait partie des thés les plus délicats. En effet, c’est un thé qui est sujet à une très légère oxydation au niveau de la surface. Il peut comporter des feuilles entières étant donné que celles-ci sont juste flétries et séchées.

Le Rooibos

Nous avons par la suite le Rooibos connu sous l’appellation thé rouge en occident. L’arbuste produisant ce thé ne fait pas partie de la même famille que le théier, mais plutôt de celle des acacias. C’est un thé originaire des montagnes d’Afrique du Sud. L’arbuste le produisant ne peut pousser nulle part ailleurs. Pour la production du thé Rooibos, les rameaux et les feuilles sont passées dans une rouleuse pour briser les fibres. Ensuite, l’ensemble passe à la fermentation pendant quelques heures en plein air. Les feuilles sont généralement étalées sur 50 cm d’épaisseur et vaporisées d’eau. Enfin, on laisse sécher en étalant le tout en plein air sur une fine épaisseur. Le thé Rooibos est un thé au goût exquis dont la qualité est meilleure au fur et à mesure que son rouge s’accentue.
Il ne contient pas de théine et peut donc être consommé le soir comme une tisane.

Chaï ou infusions indiennes

Les infusions indiennes connues sous le nom « Chaï » font aussi parties des thés. D’ailleurs, le nom lui-même signifie thé en Hindi. C’est un thé noir fort, produit à partir de granules et non de feuilles. La consommation du thé Chaï se fait par association avec du lait et un mélange d’épices. Celles-ci rassemblent parfois du gingembre, de la cardamome, de la cannelle, du fenouil, de l'anis étoilé, des clous de girofle, du poivre, de la coriandre et même du cumin ou de la muscade.

Autres types de thés

Il existe aussi des thés asiatiques tels que le thé Wulong qui est un thé semi-oxydé. Celui-ci est à mi-chemin entre le thé vert et le thé noir. Il se rapproche plus de l’un que de l’autre selon le degré d’oxydation. Pour le thé Wulong se rapprochant du thé vert, l’oxydation varie entre 10 et 30%. Tandis que pour celui se rapprochant du thé noir, l’oxydation peut atteindre les 70%. 
On a également le thé jaune qui est un thé asiatique fin et assez délicat. C’est d’ailleurs le thé le plus rare au monde et seuls les bourgeons sont utilisés pour le composer. La légère fermentation qu’il subit se fait à l’étouffé. 
Enfin, nous avons les thés post-fermentés qui sont eux aussi chinois, et dont l’infusion est de couleur sombre. Le plus célèbre étant le thé Pu-erh provenant de la région de Yunnan en Chine.

Les bienfaits du thé sur la santé

Les bienfaits du thé sont nombreux et ont un impact positif sur la santé générale de l’organisme. Ceux-ci concernent surtout le thé vert qui est très apprécié dans le monde. Les polyphénols contenus dans le thé ont la particularité de conférer des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ainsi, le thé permet de combattre les radicaux libres et de diminuer les risques de cancers comme ceux du sein et de la prostate. Il permet également de protéger le système vasculaire et de dégager les obstructions de vaisseaux sanguins. 
De plus, la consommation de thé permet de diminuer le taux de mauvais cholestérol présent dans l’organisme. Le thé est aussi une boisson qui augmente la vigilance et combat les effets néfastes de la consommation d’alcool à l’excès. 
D’autre part, le thé est très bénéfique pour la digestion, la santé des cheveux, celle des os, mais aussi celle des dents. Il est même capable d’atténuer les nausées, la toux, de combattre les céphalées et les yeux rouges.

Contre-indications et effets secondaires du thé

Le thé est tout d’abord contre-indiqué chez les femmes en période de grossesse et chez celles allaitant. Mais aussi, il ne doit pas faire le sujet de consommation chez les personnes souffrant d’anémie en fer, de constipation, d’insomnie, d’ulcère gastrique, ou chez celles ayant des envies fréquentes d’uriner. Consommé à l’excès, le thé peut provoquer des effets secondaires tels que les palpitations cardiaques, des troubles de la vision, des maux de tête, des acouphènes, la nervosité et même des insomnies. En effet, le thé contient de la caféine tout comme le café. Le thé est donc une boisson à consommer avec modération.

Achat de Thés et infusions

Votre épicerie Papilles Détendues vous propose une catégorie Thé et Infusions dans laquelle vous trouverez tout ce que nous avons en stock

ACCÉDER A LA BOUTIQUE

Rédigé le  2 sep. 2017 12:23 dans Alimentation Sans LactoseNutrition & Santé  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site