Contactez-nous
> Nous écrire
Parrainage
-10%
Point de fidélité
20€ d'achats = -1€
Satisfait ou
Remboursé
Paiement sécurisé
CB, Paypal, Chèques
Livraison gratuite
A partir de 50€
d’achat
Contactez-nous
> Par mail
07 81 19 95 58
Témoignages
Ils nous ont fait confiance
Sur Facebook
1 Like = 1€ offert
parrainage
> Plus d’infos
Points de fidélité
> Plus d’infos
Satisfait ou
remboursé
Papilles Détendues - L'épicerie qui s'adapte à votre mode de vie
Livraison gratuite dès 50€ d’achat !
www.papillesdetendues.com
5.0www.papillesdetendues.com4.71
Le Blog des Papilles Détendues - L'épicerie sans gluten en ligne
  Retour aux billets

Les bienfaits du Gras

bon gras comment comprendre

Le gras ennemi public numéro 1 ! Au sein de cette société où l’obésité, le cholestérol, les cancers et les maladies cardiovasculaire explosent, un seul élément fait partie des accusés : le gras. Il convient tout de même de bien comprendre le gras et l’ensemble de ses formes, avant de sombrer dans un certaine lipophobie (peur du gras).

De quel gras parle-t-on ?

On distingue trois grandes familles de gras :

1. Les acides gras saturés sont intéressants pour leurs apports d’énergie :


Cependant, s’ils sont consommés en trop grande quantité (comme c’est le cas dans notre model d’alimentation), les acides gras saturés favorisent l’apparition de plusieurs pathologies comme les maladies cardio-vasculaires, les maladies vasculaires cérébrales mais aussi et surtout l’obésité. Cependant, les acides gras saturés restent indispensables à l’organisme, mais sont à consommer avec modération.

2. Les acides gras mono-insaturés ou acides gras oméga-9 :


Notre organisme peut fabriquer à partir d’autres acides gras (saturés) ce type de gras. L’Oméga-9 n’est pas considéré comme un acide gras essentiel pour l’organisme mais fait partie des graisses fluides qui favorisent, la prévention des risques cardio-vasculaire. Cependant ce type d’acide gras est utilisé en parti pour ses caractéristiques et notamment sa stabilité à haute température (huile d’olive). 

3. Les acides gras polyinsaturés :


Les acides gras polyinsaturés que sont les oméga-3 et oméga-6 ne peuvent pas être synthétisés par le corps, c’est pourquoi on les appelle les acides gras essentiels. Leur rôle et primordial pour notre organisme car ils participent à la construction et au maintien des membranes des cellules de la peau mais aussi des cellules nerveuses et de la rétine. Ils permettent aussi le renforcement du système immunitaire et le maintien de la pression artérielle.

4. Le DHA et EPA :


Le DHA et l’EPA sont des nutriments (oméga-3) qui sont indispensable à la construction de notre capitale santé ! Scientifiquement appelé « acide cervonique », le DHA est un élément primordial pour la construction de notre capital santé et notamment cérébral. En effet, plus de 25000 études cliniques ont prouvées ses effets bénéfiques sur le développement de la mémoire et le maintien du bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. Il assure en effet, un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement de nos connexions neuronales (éveil, concentration, mémoire et sommeil). Il permet aussi la limitation des risques de pathologies tels qu’un déclin cognitif précoce (Alzheimer). Le DHA reste indispensable au développement et renouvellement de nos photorécepteurs rétiniens et favorise donc l’amélioration de la vision (pour les plus jeunes) ou le maintien de ces capacités (pour les plus âgés).

Vous l’avez compris, les acides gras sont indispensables à notre organisme et le choix de nos matières grasses peu véritablement influencer votre santé au quotidien ! Mais ou les trouvent-on ?

Les sources de « mauvais » gras et de « bon » gras ?


1. On trouve principalement les acides gras saturés dans les graisses animales, comme la charcuterie, les produits laitiers, la viande rouge… On peut les trouver plus rarement dans des graisses végétales comme l’huile de palme ou l’huile de coco. On trouve le plus souvent ces acides gras saturés dans des plats cuisinés, les pâtisseries et viennoiseries… En effet, les graisses saturées sont utilisées pour leur résistance aux hautes températures, c’est pourquoi les sources de gras saturés sont légions ! 

2. L’huile d’olive est incontestablement la reine des sources en oméga-9 de par sa stabilité. Elle se conserve extrêmement bien et supporte très bien la chaleur. Elle contient plus ou moins 76 % d’acide oléique (oméga-9) et est riche en vitamines anti-oxydantes. L’huile de tournesol, l’huile d’arachides ou l’huile de colza sont aussi complémentés en oméga-9.

3. Les oméga-6 se trouvent en abondance dans les huiles de noix, tournesol, colza, bourrache, onagre. On les trouve aussi dans le soja, les pépins de raisins ou encore les volailles grasses (canard). Les oméga-3 eux sont présents dans l’huiles de lin, de cameline, de chanvre, de colza mais aussi dans le soja et les poissons gras. Les légumes verts comme la mâche, les épinards ou la laitue sont aussi à privilégier pour leurs apports en oméga (plus faibles que les aliments précédents mais non négligeables). 

4. Le DHA et EPA sont en faible quantité dans notre organisme et sont faiblement synthétisés par ce dernier. C’est pourquoi il convient de supplémenter son alimentation. Pour cela, il n’y a pas de meilleures sources que les poissons gras comme le saumon, le maquereau ou le hareng. Ces poissons ont la capacité de transformer les phytoplanctons riches en ALA en EPA et DHA. La teneur en EPA et DHA diffère selon si le poisson est un poisson sauvage ou d’élevage mais aussi en fonction de la période de pêche et la provenance. Généralement on pourra trouver un bon taux d’oméga-3 dans les poissons sauvages en été et toute l’année dans les poissons d’élevage. 

A noter : certaines algues produisent également des dérivés des Oméga 3, mais leur consommation reste réservée aux amateurs des légumes de la mer…

Le conseil bien être : 
L’excès de graisses saturées associé à un manque d’activité physique favoriserait en effet l’obésité. En revanche, il a été prouvé qu’une consommation adaptée d’Oméga-3 favorise la perte de poids. Le bon gras ferait donc maigrir !

Il est essentiel de chasser cette idée reçue sur le gras « ennemi » qui conduit à une lipophobie catastrophique pour notre santé. Priver le corps de (bon) gras revient à le priver d’Acides Gras Essentiels indispensables à son bon fonctionnement avec des conséquences terribles sur un plan cardio-vasculaire, cérébral et inflammatoire.

Tous les experts s’accordent à dire que les matières grasses doivent représenter environ 35% de nos apports énergétiques quotidien. Ces apports permettent d’alimenter les membranes de toutes nos cellules, tout au long de notre vie. Une excellente raison pour être vigilant et privilégier les sources de matières grasses réellement bénéfiques pour nos cellules et notre santé au quotidien.

Connaissez-vous les mélanges d’huiles santé ?

Dans un univers alimentaires carencés, les mélanges d’huiles santé de Quintesens, savoureuses et 100% Bio, se positionnent comme étant un des meilleurs allié santé en ce qui concerne vos apports en gras. Ils vous garantissent des apports nutritionnels adaptés à votre âge et pour toutes les étapes nutritionnelles de la vie. Ces huiles Bio permettent de corriger les déficits en Oméga-3, DHA et Vitamine E qui concernent l’ensemble de la population. Des mélanges prêts à l’emploi qui vous faciliteront l’accès au bon gras, en étant totalement adaptés à vos besoins.

ACCÉDER A LA BOUTIQUE

Si vous aimez cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire et à le partager.

Rédigé le  18 déc. 2017 12:42 dans Nutrition & Santé  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site