Contactez-nous
> Nous écrire
Parrainage
-10%
Point de fidélité
20€ d'achats = -1€
Satisfait ou
Remboursé
Paiement sécurisé
CB, Paypal, Chèques
Livraison gratuite
A partir de 50€
d’achat
Contactez-nous
> Par mail
07 81 19 95 58
Témoignages
Ils nous ont fait confiance
Sur Facebook
1 Like = 1€ offert
parrainage
> Plus d’infos
Points de fidélité
> Plus d’infos
Satisfait ou
remboursé
Papilles Détendues - L'épicerie qui s'adapte à votre mode de vie
Livraison gratuite dès 50€ d’achat !
Le Blog des Papilles Détendues - L'épicerie sans gluten en ligne
  Retour aux billets

Bienfaits du Curcuma et de la Curcumine

Curcuma et son composé la Curcumine


curcumine santé

Le curcuma doit ses innombrables vertus à la curcumine, son principal composé. Celle-ci est par exemple pour beaucoup dans son effet anti-inflammatoire, en éliminant certains éléments impliqués dans le processus inflammatoire. Les multiples vertus du curcuma suscitent surtout l’intérêt des chercheurs. Des études cliniques sont prévues pour percer le mystère de cette plante tant prisée par les Indiens et par un certain nombre de pays asiatiques.

Introduction au Curcuma et à la Curcumine


Le curcuma ou Curcuma longa appartient à la famille zingibéracées.Il s’agit d’une épice couramment appelée souchet des Indes, safran des Indes ou terre-mérite. Les bienfaits du curcuma sont connus depuis des lustres. Son rôle protecteur met par exemple le foie à l’abri de certaines agressions.
Le curcuma est constitué principalement de trois éléments : des composés phénoliques, des flavonoïdes, ainsi que la curcumine (diféruloyl-méthane). Appartenant à la famille des curcuminoïdes, cette dernière est un pigment polyphénolique insoluble dans l’eau, mais soluble dans l’éthanol et l’huile. La couleur jaune des aliments assortis de curcuma est à mettre sur son compte.

Curcuma - Propriétés

Des études in vitro et chez l’animal ont aussi permis d’établir tout un lot de propriétés du curcuma. On lui reconnait par exemple un effet anti-inflammatoire, grâce au rôle de la curcumine dans l’inhibition de certains catalyseurs (cyclo-oxygénase 2 et NF Kappa B) dans les processus inflammatoires. La curcumine limite aussi l’angiogénèse, ce qui empêche le développement de certains cancers, dont le cancer colorectal. Pour preuve, ces vertus du curcuma limitent l’incidence des cancers en Inde et dans certains pays asiatiques, où l’on consomme quotidiennement environ 2 g de curcuma.

L’effet antioxydant du curcuma est à attribuer à sa teneur en curcumine. Cette propriété du curcuma lui vaut un rôle dans la protection des cellules du corps contre les risques liés aux radicaux libres, dont le cancer. Les mécanismes d’action ne sont pas encore clairement établis, mais les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du curcuma doivent être pour beaucoup dans l’éradication du cancer.
Ces propriétés du curcuma n’ont toutefois pas encore été étudiées chez l’Homme. Pour le moment, les analystes tentent de déterminer les quantités de curcuma requis pour mener les études.

Curcuma : toute une multitude de bienfaits

Beaucoup d’éléments permettent de prouver les bienfaits du curcuma sur les troubles gastro-intestinaux. La consommation régulière de cette épice a par exemple permis de limiter les ulcères et l’inflammation d’estomac. Elle favorise effectivement la sécrétion d’acide gastrique. Toutefois, la curcumine n’a rien à voir dans cette vertu. Les chercheurs prévoient pour l’heure des études visant à en déterminer les principes actifs responsables.

Le bienfait du curcuma sur le système cardiovasculaire a également été établi grâce à toute une série d’études. Cette épice empêche en effet l’oxydation du cholestérol-LDL. Lors de la digestion de la curcumine, l’organisme secrète des métabolites qui vont alors casser le processus d’oxydation. Se basant sur ces résultats, les chercheurs projettent de démontrer les rôles éventuels du curcuma dans la prévention de l’athérosclérose. Des études vont même être menées sur les êtres humains.

Des études tentent également de démontrer le lien entre la consommation quotidienne de curcuma et la prévention de la maladie d’Alzheimer. La prévalence de cette dernière en Inde étant la plus faible à travers le monde. Chez l’animal, il est déjà établi que la consommation de curcumine a un effet bénéfique sur les déficits cognitifs relatifs à la maladie d’Alzheimer.Les chercheurs vont notamment se baser sur les propriétés antioxydantes de la curcumine, pour prouver cette vertu du curcuma. Celles-ci permettraient de se prémunir contre les maladies relatives au stress oxydatif comme les maladies cardiovasculaires.

Association Curcuma et autres aliments

Le nec plus ultra des propriétés du curcuma résulte certainement du duo curcuma et gingembre. On fait allusion à l’infusion assortie de citron qui a l’avantage de stimuler le système immunitaire. Cet élixir simple de préparation se concocte en moins de 10 minutes. Les vertus du curcuma sont pourtant multiples : anti-inflammatoires, détoxifiants et riche en antioxydants. La combinaison parfaite pour traverser l’hiver en toute sérénité. Ce breuvage détoxifie aussi le foie et le sang, tout en boostant le système digestif.

Les apports nutritifs du Curcuma

Beaucoup d’études restent à faire pour mieux évaluer les effets du curcuma sur la santé. Les spécialistes n’accordent que peu de crédit aux études effectuées jusqu’alors, faute d’un bon dosage de la quantité de curcuma. En d’autres termes, on a utilisé le curcuma comme supplément, plutôt qu’en sa qualité d’assaisonnement.
Les études déjà menées ont néanmoins permis d’établir que le curcuma est plus susceptible de prodiguer ses apports nutritifs dans son état moulu. Il se révèle alors une excellente source de fer et contribue ainsi à l’élaboration de nouvelles cellules, de neurotransmetteurs et d’hormones. Le fer est aussi pour beaucoup dans l’acheminement de l’oxygène et à la prolifération des globules rouges.
L’apport en manganèse du curcuma moulu est aussi significatif. Ce minéral faisant office de cofacteur de nombreuses enzymes favorise certains processus métaboliques. La limitation des risques liés aux radicaux libres est aussi à attribuer à ce composant du curcuma.

La Curcumine dans la gastronomie

Toute recette au curcuma doit certainement être élaborée en référence aux petits plus de la curcumine en termes de gastronomie. Son rôle principal consiste à atténuer l’acidité de certains aliments. Si son goût moins prononcé que celui du safran le relègue néanmoins aux rangs de colorant, la curcumine procure une excellente pigmentation jaune à certains mets peu colorés, dont le riz. On lui prête aussi un titre de parfum dans les currys, les tajines et parfois même les glaces. À titre de rappel, le curcuma figure parmi les éléments constitutifs du cari, dont raffolent les Indiens.

Enfin, pour décupler la biodisponibilité de la curcumine, il faut savoir comment consommer le curcuma. La curcumine sera par exemple mieux absorbée dans l’organisme, en étant accompagnée de poivre noir. Une grande partie de la teneur en fer du curcuma peut également être exploité si celui-ci est assorti d’aliments riches en vitamine C.

Curcuma et Traitement de certaines pathologies

Une posologie de curcuma correspond à une pathologie particulière. Consommer quotidiennement 3 g de curcuma sur une période de 12 semaines permet par exemple d’atténuer les ulcères d’estomac, de manière significative. Cette prescription découle d’un test menée s sur des individus sujets à cette pathologie. 75 % d’entre eux ont vu leur souffrance nettement atténuée. D’autres études cliniques sont encore requises afin d’accroitre ce taux de réussite.

Pour limiter les risques liés aux composés cancérigènes présents dans leur organisme, les fumeurs devraient aussi consommer 1,5 g de curcuma par jour pendant un mois. Cette thèse ayant été prouvée par un essai clinique.

Selon certains chercheurs, la meilleure prévention des risques de cancer est la consommation 5 ml de curcuma par jour. Cette quantité contient assez de curcumine pour obtenir un effet préventif.

Curcuma Contre-indication

Une contre indication curcuma découle de la découverte de certains composés à effet antiplaquettaire lors d’un test in vitro. Elle concerne tout traitement impliquant des médicaments pour le sang (aspirine, héparine, coumadin…). Cet effet antiplaquettaire décuple effectivement les risques de saignement.

La consommation de curcuma en grande quantité est également déconseillée pour certaines personnes. Parmi celles-ci figure les sujets en proie à l’ulcère d’estomac, mais aussi les femmes enceintes.

Achat curcuma

Le Curcuma est disponible dans notre boutique d'alimentation saine :
Biocurcumax en gélules directement assimilable
Soupe au Curcuma
curcuma gelule

ACCÉDER A LA BOUTIQUE

Rédigé le  13 déc. 2016 12:11 dans Nutrition & SantéSuper Aliment Naturel  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site